Karl Jenkins, Messe pour la Paix Chœur des Gymnases Lausannois

18 mai 2017, 20:15
Cathédrale de Lausanne


Des billets sont en vente ce soir à la Cathédrale à l'ouverture des portes.

Le Chœur des Gymnases Lausannois, le Chœur d’enfants de Thierrens et l’Orchestre Romand des Jeunes Professionnels interprètent la Messe pour la Paix du compositeur gallois Karl Jenkins (né en 1944).

Créée en 2000, cette messe s’inscrit dans la tradition des grandes œuvres pacifistes britanniques comme le War Requiem (1962) de Benjamin Britten ou l’oratorio A Child of our Time (1941) de Michael Tippett. Jenkins combine quelques mouvements de la liturgie de la messe avec des psaumes, des textes littéraires profanes, des prières chrétiennes, mais aussi l’appel musulman à la prière et un extrait du Mahabharata hindou. L’ensemble de l’œuvre est basé sur un chant populaire français du XVè siècle, L’Homme armé. Cette mélodie fut fréquemment utilisée par les compositeurs de cette époque - Josquin des Prez, Guillaume Dufay, Giovanni Pierluigi da Palestrina, entre autres - pour mettre en musique les textes de la messe. La Messe pour la Paix de Jenkins renoue avec cette tradition musicale.

En ouverture de concert, les interprètes proposent trois psaumes, extraits de l’oratorio Dewi Sant (1999) de Jenkins, les 22, 27 et 150, triptyque évoquant la crainte, le réconfort et la jubilation.