Splendeur du baroque espagnol Chœur In Illo Tempore et Guy Bovet, orgue

Oct 21, 2018, 5:00 PM
Abbatiale de Romainmôtier
10+ Duration : 1h20 (w/o intermission)


Le Chœur In Illo Tempore et Guy Bovet (orgue) présentent Splendeur du baroque espagnol – Requiem, Joan Cererols (1618 – 1680).

Alexandre Traube
direction
Dana Howe
théorbe
Amandine Lesne
viole de gambe
Guy Bovet
orgue
Nathalie Gasser
soprano
Sandrine Gasser
soprano
Fatahneh Howe
soprano
Silvia Fabiani
alto
Jiawen Xia
alto
Gabriel de Weck
ténor
Jacques Moser
ténor
Yaroslav Ayvazov
basse

Programme

Joan Cererols (1618-1680)
Missa Pro Defunctis (toutes les pièces vocales polyphoniques sont de Cererols)
Prologus : De Passione - Ay qué dolor

Missa Pro Defunctis

Joan C. Cabanilles (1644-1712)
Processio - Tiento de falsas de 1° tono
Introïtus : Requiem œternam
Joan C. Cabanilles
Epistola - Tiento de falsas de 1° tono (2)
Graduale : Requiem œternam
Joan C. Cabanilles
Tractus - Tiento de falsas de 1° tono (2)
Sequentia : Dies irae
Bartolome de Selma y Salaverde (1580-1640)
Evangelium - Fantasia basso solo
Offertorium : Domine Jesu Christe
Sanctus
Elevatio : Hei mihi
Agnus Dei
Communio : Lux œterna
F. Correa de Arauxo (1584-1654)
Meditatio - Secundo tiento de medio - Registro de tiple de septimo tono (26)
Absolutio : Libera me
Antiphona : In paradisum - Plain-chant
Peroratio
De Maria Virgine

Le Chœur In illo tempore

Il cherche à rendre vie aux répertoires musicaux de notre passé. Dans ce but, il interprète ces musiques en les plaçant dans des contextes où elles font sens: espace liturgique pour lequel elles furent créées ou mise en scène novatrice. Le chœur met en avant les ponts et continuités entre cultures : musique savante et traditions orales, d’Occident et d’Orient. Il interprète aussi des auteurs contemporains qui ont un esprit similaire: John Tavener, Hilarion Alfeyev, sans oublier les œuvres de son directeur.

Le chœur se produit de nombreuses fois par an en Suisse romande. À l’étranger, il a chanté aux festivals Arte Sacro de Madrid, Musica antigua de Barcelone, Dvigrad en Croatie, Chiave d’argento de Chiavenna, Musica antica a Magnano. Il présente 4 disques, de Victoria: Requiem, Office des Ténèbres et Vêpres inédites, ainsi que la Passion selon Matthieu d’Alfeyev.

Guy Bovet, théorbe et viole de gambe

Ancien titulaire des orgues de la Collégiale de Neuchâtel, Guy Bovet est l’un des grands noms contemporains de l’orgue. Son travail d’édition critique sur les œuvres de Correa de Arauxo rend enfin disponible dans de bonnes conditions l’œuvre du plus grand auteur d’orgue espagnol. L’amour d’In illo tempore pour la musique ancienne espagnole avait déjà suscité le concours de Guy Bovet autour du projet des inédits de Victoria. Un continuo somptueux est également assuré par Dana Howe au théorbe et Amandine Lesne à la viole de gambe.

Alexandre Traube

Chef d’ensemble et compositeur, titulaire notamment d’un master de musique médiévale avec Francis Biggi et de direction avec Michel Corboz, Alexandre Traube cherche à retrouver la source des musiques traditionnelles et spirituelles de différentes cultures et à faire dialoguer celles-ci. Il met en valeur les liens entre l’Orient et l’Occident, entre un passé profondément enraciné et un acte créateur contemporain libre et vivant. Outre In illo tempore, il dirige l’ensemble Flores harmonici et Les Atomes Dansants. Il a composé notamment l’oratorio Christus Rex, le dialogue multimédia pour la paix Rose incandescente et œuvre sur la comédie musicale Rodolphe et Subatomic desire avec le CERN.