Cappella Mediterranea & Chœur de chambre de Namur Carmina Latina de la Natividad

5 déc. 2021, 16:00 Abbatiale de Romainmôtier dès 10 ans Durée : 1h10 (sans entracte)
L'accès à cet évènement est possible uniquement sur présentation d'un certificat COVID valable. Le port du masque est obligatoire. Plus d'infos…

La Cappella Mediterranea & le Chœur de chambre de Namur présentent Carmina Latina de la Natividad, sous la direction de Leonardo García Alarcón.

Avec:
Mariana Flores
soprano
Leandro Marziotte
alto
Francisco Fernández-Rueda
ténor
Matteo Bellotto
basse
Leonardo García Alarcón
direction
Avec le Chœur de Chambre de Namur

Alice BORCIANI, Cindy FAVRE-VICTOIRE, Amélie RENGLET, Renata DUBINSKAITE, Maria NUNES, Dina HUSSEINI, Nicolas BAUCHAU, Maxence BILLIEMAZ, Frederico PROJECTO, Etienne DEBAISIEUX , Jean-Marie MARCHAL, Vincent DE SOMMER.

Le Chœur de Chambre de Namur bénéficie du soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles (service de la musique et de la danse), de la Loterie Nationale, de la Province et de la Ville de Namur. Il bénéficie de l’apport du Tax Shelter du Gouvernement fédéral de Belgique et Wallonie Bruxelles International.

Avec la Cappella Mediterranea
Amandine Solano
violon
Rodrigo Calveyra
flûte à bec et cornet
Anaïs Ramage
basson
Ronald Martin Alonso
viole de gambe
Quito Gato
Théorbe, guitare et percussions
Marie Bournisien
harpe
Ariel Rychter
orgue
Eric Mathot
contrebasse
Leonardo García Alarcón
clavecin et direction

Programme:

Suite à la conquête des «Amériques», les ecclésiastiques et musiciens espagnols et portugais ont exporté dans les terres nouvelles toute leur tradition polyphonique. C’est dans les pays d’Amérique latine que se sont installés ces musiciens, Juan de Araujo au Pérou, Tomas de Torrejon y Velasco en Argentine… Certains sont nés dans le nouveau monde, ce qui est le cas de Gaspar Fernandez dont toute la carrière se passe dans son pays natal: le Mexique.

De plus, les bibliothèques musicales des églises d’Amérique Latine ont conservé de très nombreux manuscrits qui contiennent parfois des pièces totalement perdues sur le continent européen.

Si ces musiciens ont apporté au «Nouveau monde», leur savoir-faire de polyphonistes, ils ont aussi été séduits par les traditions populaires locales, allant même jusqu’à adapter les textes de la liturgie catholique aux langues indigènes.

C’est cette mouvance de la tradition polyphonique ibérique qui est illustrée par ce programme qui fait place aussi aux voyages de ces musiciens en Europe, comme l’Espagnol Vittoria à Rome, où il s’imprègne du style de la chapelle pontificale.

Hanacpachap à 4 voix - Anonyme
Salve Regina à 8 voix - Juan de Araujo
A Belén me llego Tio à 6 voix - Gaspar Fernandez
Desvelado dueño mio à 5 voix - Tomas de Torrejon y Velasco
Esta Vez, Cupidillo - Francisco Valls
Vaya de gira à 8 voix - Juan de Araujo
-------------------------
Canto Liano de la Inmaculada conception - Francisco Correa de Araujo
Magnificat - Francisco Correa de Araujo
Romerico florido - Matheo Romero
La Bomba - Mateo Flecha
Salve Regina à 8 voix - Thomas Luis de Victoria
A éste Sol peregrino - Tomas de Torrejon y Velasco
Salga el torillo à 8 voix* - Diego José de Salazar

Début : 16:00 / Portes : 15:00

Abbatiale de Romainmôtier
Place du Bourg 5
1323 Romainmôtier