Chœur Pro Arte et OCL J.-F. Zbinden - Terra Dei op. 41 / J.-S. Bach BWV34

May 23, 2018, 8:00 PM
Cathédrale de Lausanne
Duration : 1h30 (w/o intermission)

  Des billets sont en vente ce soir à la Cathédrale de Lausanne.

Pour les 100 ans de Julien-François Zbinden et pour ainsi rendre hommage au compositeur lausannois et international, le Chœur Pro Arte et l’Orchestre de Chambre de Lausanne redonnent en un concert-événement unique son oratorio op. 41 Terra Dei, 50 ans après sa création.

Depuis sa fondation en 1947 par André Charlet, le Chœur Pro Arte de Lausanne s’est forgé la réputation d’un ensemble vocal de haut niveau, dont le répertoire englobe les œuvres les plus intéressantes des époques classiques, baroques et romantiques. Sous l’impulsion de son chef actuel Pascal Mayer, successeur d’André Charlet depuis 2000, le Pro Arte cherche aussi à explorer d’autres pans de la culture musicale, plus contemporains, et à en donner l’accès à son public.

C’est dans le cadre de cette démarche faite d’autant de détermination que de curiosité, que le Pro Arte et l’Orchestre de Chambre de Lausanne ont tenu à célébrer le 100e anniversaire du compositeur lausannois Julien-François Zbinden, le 11 novembre dernier. L’occasion ne pouvait pas être manquée de mettre au programme son oratorio Terra Dei, op. 41, commandé à l’époque par la Fondation Pro Helvetia et créé au Théâtre de Beaulieu en 1967 par les Chœurs du Brassus, le Chœur Pro Arte, le Chœur de la Radio Suisse Romande et l'Orchestre de la Suisse Romande. C’est donc une opportunité unique de venir réécouter cette œuvre majeure du répertoire suisse contemporain.

Julien-François Zbinden a composé et surtout écrit Terra Dei entre 1966 et 1967. Il en a établi lui-même l’argument, en français, argument impliquant la religion chrétienne, mais dépassant le cadre strictement confessionnel pour évoquer la situation de l‘Homme face à Dieu. Pour être compris du plus grand nombre possible, il en confia la traduction en latin à Lucien Dallinges. L’oratorio comporte quinze numéros qui s’enchaînent sans interruption. Julien-François Zbinden l’a dédié à André Charlet qui en assura la création le 12 juin 1967 au Théâtre de Beaulieu dans le cadre du 12ème Festival de Lausanne. Terra Dei obtint la même année le Prix de la Radiodiffusion Suisse.

Complétant l’affiche de ce concert dédié à Julien-François Zbinden, la cantate BWV 34 de Jean-Sébastien Bach O ewiges Feuer, o Ursprung der Liebe (Ô feu éternel, ô source de l’amour) est une cantate religieuse composée pour le premier jour de la Pentecôte de 1746 ou de 1747. Parmi les près de 300 cantates que composa le maître de chapelle de Leipzig, la Cantate 34 est une œuvre qui incite à la joie, dont les sonorités ne sont pas sans rappeler celles de l’Oratorio de Noël, où les trompettes tiennent ce rôle magnifique et lumineux d’annonciateurs réjouissants.

Julien-François Zbinden
Terra Dei, oratorio op. 41
Johann Sebastian Bach
Cantate BWV 34 « O ewiges Feuer, o Ursprung der Liebe »
Chœur
Chœur Pro Arte de Lausanne
Orchestre
Orchestre de Chambre de Lausanne
Solistes
Charlotte Müller Perrier, soprano
Cristina Segura, mezzo-soprano
Michael Nowak, ténor
Rudolf Rosen, baryton
Direction
Pascal Mayer