Théâtre d’Eté du Clédar Le Silence des Bois

Aug 14 – Sep 7, 2019
Hangar forestier, Le Séchey
For all ages Duration : 1h45 (sans entracte)

  Pour les billets avec repas, une place vous est réservée d'office au restaurant.
Toutes les consommations sont encaissées sur place, après le repas.
  Plus que trois dates !
Toutes les autres dates sont complètes.

Le Théâtre d’Eté du Clédar présente Le Silence des Bois, au coeur de la forêt du Risoud.

Un théâtre en pleine forêt

Puisque l'action de la pièce se passe, pour l'essentiel, dans un studio de tournage éphémère installé au coeur de la forêt du Risoud, la recherche d'un site adéquat ne semblait, à première vue, pas aller de soi.

Mais faisant preuve spontanément de générosité et d'enthousiame pour ce projet, la commune du Lieu nous a offert gratuitement un site exceptionnel: un hangar, perdu au milieu des sapins, situé à l'orée de la forêt du Risoud et qui est normalement utilisé pour entreposer les plaquettes de bois servant de combustible au chauffage à distance.

Malgré des écueils logistiques importants (il n'y a ni électricité, ni eau), le Clédar, qui n'est pas à un défi près, s'est immédiatement enthousiasmé pour ce site.

Il s'est attelé à en faire un théâtre confortable de 250 places, auquel sera adossé un restaurant promettant une belle aventure gustative à 200 convives par soirée.


Horaires du 14 août au 7 septembre

18h00: Ouverture du bar
18h30: Début du service au restaurant Café de la Borne (réservation obligatoire)
20h15: Ouverture des portes du spectacle
20h30: Début du spectacle (durée: 1h45)

Horaires du samedi 31 août (matinée)

14h00: Ouverture du bar
14h30: Ouverture des portes du spectacle
15h00: Début du spectacle (durée: 1h45)


Michel Toman, auteur et metteur en scène, présente son projet:

Anne Cuneo m’avait parlé, avant son décès en 2015, de son intention de traiter un sujet typiquement combier : celui des filières de passeurs dans les bois du Risoud entre la Suisse et le France durant la Seconde Guerre mondiale. J’ai proposé au comité du Clédar de prendre le relais d’Anne, en donnant vie à son intuition.

J’avais aussi une autre motivation, en abordant ce thème. Mes ancêtres sont des Juifs originaires des pays de l’Est de l’Europe, ma famille a été lourdement marquée par la déportation. Depuis longtemps je ressentais le besoin d’aborder un sujet en relation avec cette époque et cette thématique. Par le truchement des passeurs du Risoud, je pouvais non seulement rendre hommage aux femmes et aux hommes qui ont risqué leur vie en passant la frontière avec des informations, des objets et des réfugiés, mais aussi aborder le sort des Juifs.

Il fallait, pour le Clédar et son théâtre d’été un spectacle qui porte à la fois la marque du drame des années de guerre, mais aussi qui offre un divertissement joyeux. Pour allier le drame et la comédie, je me suis orienté vers une comédie dramatique.

L’intrigue est ainsi conçue : un cinéaste animalier souhaite tourner un film de fiction sur les passeurs du Risoud. Il est confronté à toute une série d’obstacles (son producteur réclame une fiction avec des êtres humains, sa sœur auteure de romans le dénonce pour plagiat, l’argent lui manque, etc.), mais il finit par réaliser son film. Le drame est porté par les événements touchant aux faits de guerre et par les passeurs, alors que le tournage lui-même est traversé par la comédie, montrant une équipe attachante, mais dysfonctionnelle. Les motivations du héros ne sont pas des plus limpides, mais le dénouement nous fera comprendre pourquoi il tenait tant à faire ce trajet.

Puisque les moyens viendront à manquer au réalisateur, c’est toute l’équipe de tournage qui prêtera sa voix aux différents protagonistes de l’époque : Fred Reymond, le chef de cette filière, Victoria Cordier, une de ses principales correspondantes au pied du Risoux français, Bernard Bouveret, jeune résistant de 16 ans que nous avons eu la chance de rencontrer pour la préparation de ce projet, parmi d’autres.

S’engager, risquer, se dépasser. Une évocation touchante et drôle des années de guerre.


www.cledar.ch