Ensemble vocal de Lausanne, dir. Daniel Reuss Kanon Pokajanen, Arvo Pärt (a cappella)

Mar 18, 2018, 5:00 PM
Abbatiale de Romainmôtier
10+ Duration : 1h20 (w/o intermission)

  Des billets sont en vente à la Porterie, à Romainmôtier, dès 13h30.

L'Ensemble vocal de Lausanne, sous la direction de Daniel Reuss, présente Kanon Pokajanen d'Arvo Pärt (a cappella) et texte de Antonin Scherrer

« Une note peut suffire lorsqu'elle est bien jouée. » : Un Estonien puisant son inspiration dans l’orthodoxie russe, porté par des chrétiens sous les voûtes de l’un des plus magnifiques chefs-d’oeuvre de l’art roman : voilà un bel exemple de communion spirituelle par-delà les barrières rituelles !

Le Kanon Pokajanen est une page chère au cœur d’Arvo Pärt. Et pour cause : le chantre du minimalisme l’a mûrie pendant de nombreuses années. Elle prend sa source dans la liturgie orthodoxe russe : un texte – le Canon de la Repentance – qui lui a fait une très vive impression lors de sa découverte, mais qu’il lui a fallu intérioriser pas à pas pour le dompter complètement.

Le travail a duré plus de deux ans et a été couronné par une création en grande pompe le 17 mars 1998 à Cologne, en marge des festivités du 750e anniversaire de la cathédrale. Une pompe qui n’empêche pas la finesse, à l’image de ces mots de Pärt sur lui-même : « J'ai découvert qu’une note peut suffire lorsqu’elle est bien jouée. Cette note unique, ou un soupir, ou un moment de silence, me rassurent. »


Ensemble Vocal de Lausanne

Fondé en 1961 par Michel Corboz, l’Ensemble Vocal de Lausanne est composé d’un noyau de professionnels auquel viennent s’adjoindre, selon les œuvres, des choristes de haut niveau et des jeunes chanteurs en formation. Il aborde un large répertoire couvrant l’histoire de la musique des débuts du baroque au XXIe siècle. Sa direction artistique, est confiée à Daniel Reuss depuis 2015.

Régulièrement invité à l’étranger, l’EVL est accueilli par un public enthousiaste. Il se produit à la Folle Journée dans les Pays de la Loire, Nantes et Tokyo, ainsi que dans de nombreux festivals ou Saisons de concerts en Suisse et à l’étranger. Invité par l’Orchestre de la Suisse Romande et l’Orchestre de Chambre de Lausanne, il collabore également avec le Sinfonietta de Lausanne, l’Orchestre de Chambre de Genève, le Quatuor Sine Nomine, Les Cornets Noirs ou le Sinfonia Varsovia.

Son abondante discographie (Erato, Cascavelle, Aria Music, Avex ou Mirare) lui confère une réputation mondiale. Une trentaine d’enregistrements sont primés, dont le Requiem de Mozart (Choc du Monde de la Musique 1999), le Requiem de Fauré (Choc de l’année 2007 du Monde de la Musique) ou le Requiem de Gounod (Choc Classica 2011). Son prochain opus, Le Roi David de Honegger (version 1921), enregistré à Genève avec l’Orchestre de la Suisse Romande sous la direction de Daniel Reuss et sorti en 2017 représente le 115ème disque de l’EVL.

Daniel Reuss, Directeur artistique de l’EVL

Daniel Reuss s’est imposé comme l’un des chefs de choeur qui comptent en Europe. Il a été Directeur Artistique du RIAS Kammerchor de Berlin, du Choeur de chambre philarmonique estonien puis de l’ensemble Capella Amsterdam. Il est également célèbre pour ses enregistrements, dont Golgotha de Frank Martin, Solomon de Haendel et Kanon Pokajanen de Arvo Pärt, qui ont été salués par la critique internationale. Daniel Reuss, de passage à Lausanne en 2014, a été touché par l’état d’esprit et le potentiel de l’EVL et a décidé d’entamer une collaboration avec l’Ensemble.

Impliqué au sein de l’EVL en tant que chef invité, il s’est rapidement imposé comme le successeur de Michel Corboz et a pris la fonction de Directeur Artistique à partir de 2015.

« J’y ai trouvé une faim d’apprendre, un vrai enthousiasme et pour moi, il était plus intéressant de faire un véritable chemin avec cet ensemble que d’en être seulement un chef invité. Je sens ici une énergie musicale qui me plaît énormément, je crois que nous pourrons aller beaucoup plus loin. »